Servicedenuages.fr

Visiter les temples d’Angkor au Cambodge – Nos conseils

Arrivée à Siem Reap depuis Bangkok en Thaïlande

Passer la frontière terrestre entre la Thaïlande et le Cambodge s’annonçait semée d’embûches et surtout d’arnaques. On avait lu pas mal de choses à ce sujet et on était donc pas vraiment sereins sur le fait de se procurer nos visas sans y devoir y laisser un billet en plus quelque part.

Pour arriver à Siem Reap depuis Bangkok 3 solutions se présentent:

  1. Prendre un bus direct depuis Kao san road à Bangkok pour le prix de 850 baths. C’est cher mais la solution la plus simple. Le pick up à votre hôtel est inclus ainsi qu’une fois arrivée à Siem Reap un tuctuc vous déposera à votre hôtel.
  2. Prendre un premier mini van depuis Kao san road et changer de bus une fois la frontière passée. Le prix le moins cher que l’on nous a annoncé a été de 600 baths. Attention, on a également entendu parler de pas mal d’arnaques où les gens sont débarqués loin de la frontière dans un restaurant où vous vous retrouvés obligés de prendre les services du restaurant pour faire son visa.
  3. Prendre le train depuis Bangkok jusque Poipet (enfin un peu avant), un tuctuc jusque la frontière et ensuite un autre bus ou taxi jusque Siem Reap. C’est la solution la plus économique mais il faudra négocier à chaque fois.

Nous avons choisi la première solution avec le bus direct en espérant pourvoir échapper aux arnaques. Ça n’a pas été si simple que ça mais finalement nous y sommes arrivés 😉

Un peu avant la frontière, l’agent dans le bus demande à tout le monde son passeport et $40 pour faire nos visas. Là, première surprise on savait que le prix était de $30 du coup, on dit au type que l’on veut faire nos visas par nous même. Il nous dit alors qu’il y a beaucoup de monde, que si on est trop long le bus partira sans nous et on devra alors en prendre un autre. On sent l’embrouille mais on ne flanche pas, on continue à dire que l’on fera nos visas nous même à la frontière. Pendant ce temps là, tout le bus donne son passeport et les $40 sans se poser la moindre question.

Une fois arrivés à la frontière, on suit les conseils que l’on avait lu sur différents blogs et après 15 min, on récupère nos visas avec le tampon d’entrée nous permettant de rester 1 mois dans le pays. Au passage, la police nous a demandé 100 baths en plus de nos $30 au moment de faire nos visas. Nous avons refusé poliment et 5 minutes après et avec $30 de moins en poche chacun, on ressort sans avoir rien payé de plus. On était assez fiers de nous surtout qu’au final on a eu nos visas bien avant tout notre bus! On a quand même trouvé ça assez dingue d’être que 2 à avoir fait nos visas par nous même sur un bus entier.

Une fois tous les visas récupérés, le bus repart. Finalement c’était pas si compliqué mais il ne fallait seulement pas céder à la pression.

On arrivera à Siem Reap la ville la plus proche des temples d’Angkor vers 18h30 après une bonne journée de bus. Finalement nous avons choisi le bus direct qui est le plus cher mais c’est sans doute la solution la plus simple et surtout la moins fatiguante. Donc sans regret!

Comment visiter les temples d’Angkor en 3 jours?

Les temples d’Angkor sont aujourd’hui classés comme la 8ème merveille du monde. Résultat, il y a un monde fou! Le pire moment de l’année pour les visiter sont fin décembre/ début janvier et devinez quoi on a choisi cette période pour y aller !

Angkor c’est plus de 4 millions de visiteurs en 2014 avec 25% d’augmentation par an. Si on fait le calcul, on est à plus de 11 000 visiteurs par jour. Rien que ça ! Autant dire qu’on s’était préparés à jouer des coudes avec

L’entrée aux temples coûte $20 la journée et 40$ pour 3 jours de visites que l’on peut faire sur 7 jours. Cela permet de se faire un jour off pour éviter l’indigestion de vieilles pierres. Les tickets s’achètent à 4 km de Siem Reap et une photo est prise lors de l’achat de vos tickets. Ils vous seront demandés tout au long des 3 jours donc ne surtout pas les perdre. Il est aussi possible d’acheter les billets la veille de la première journée à partir de 17h. Nous avions eu les billets trop tard donc on les achètera le lendemain matin.

La règle la plus importante pour visiter tranquillement sans trop de monde et sans les cars de chinois c’est de se lever tôt (vous remarquez comment on les aime les Chinois 😉 ). Quand on dit tôt, c’est qu’il faut partir avant 6h30 ou avant 5h si on veut voir le lever de soleil. Ça garantit un peu de tranquilité sur les temples car bien souvent les cars n’arrivent qu’à partir de 8h30.

Finalement, on s’en est bien sortis car nous avons presque tout le temps réussi à échapper aux cars remplis de chinois et en plus, on a pu profiter des temples dans le calme et sans trop de monde. On vous explique comment.

Comment accéder aux temples d’Angkor?

Les temples sont accessibles par la route à 8 km depuis Siem Reap. Dans Siem Reap, tous les 50 mètres vous serez accostés par les « tuktuk sir / tuktuk lady  » donc voici l’option numéro 1 pour visiter les temples. C’est l’option choisie par la grande majorité des touristes. Vient ensuite le car, la voiture privée, le scooter électrique (attention à l’autonomie, c’est très grand!) Et le vélo.

Le vélo coûte moins cher, la route est plate et goudronnée donc on se pose pas trop de questions et on loue chacun un VTT pour 3 jours. Les vélos de ville coûtent $1 la journée et les VTT entre 2,5 et 5$ . Nos 3 jours de location nous coûteront $15 à deux. On a choisi les VTT car plus confortables et ils sont plus rapides mais cela peut se faire également avec les vélos de ville. Aucun regret pour les VTT, ils nous ont servi quelques fois quand on a coupé à travers les temples où c’était alors du sable et des chemins. De plus, on roule pas mal donc autant avoir un vélo confortable!

Un tuktuk à la journée pour faire la petite boucle se négocie entre $12 et $15 et pour la grande boucle aux alentours de $20.

La grande boucle et la petite boucle en 2 jours de vélo en évitant les touristes, notre parcours:

Quand on regarde la carte des temples, ils se situent pour la grande majorité sur deux itinéraires appelés la petite boucle et la grande boucle. Nous les ferons en 2 jours. Il faut savoir que 95% des touristes visitent les temples dans le même sens. Il faut donc un peu ruser pour être tranquille.

Jour 1: lever de soleil sur Angkor Wat, la petite boucle en vélo

Dernier jour de l’année et pas de grasse matinée au programme, le réveil sonne à 4h30. A 5h, nous sommes sur nos vélos après avoir récupéré notre petit déjeuner. Il y a alors pas mal de monde pour prendre les tickets mais en moins de 10 minutes, on était repartis tickets en poche.

Premier stop, le lever de soleil sur Angkor Wat. Il y a un monde fou et comme on arrive trop tard pour avoir une bonne place pour voir le lever de soleil à l’intérieur du temple, on restera à l’extérieur avant le pont du côté gauche. On est tranquilles, et c’est magnifique ! On en profite pour déjeuner avec cette vue, c’est superbe! Ces 3 jours de visite s’annoncent bien !

Ensuite on file vers 7h dans l’enceinte d’Angkor Thom avec la visite du Bayon. C’est le temple avec les visages. Avec la lumière du petit matin, c’est très beau. On doit être une dizaine dans le temple, c’est tranquille et il y a peu de monde. C’est un des temples qui nous a le plus marqué.

Vers 8h direction le Baphuon et les petits temples au nord en passant par la terrasse des éléphants. Encore une fois nous sommes vraiment tranquilles. On admire la terrasse des éléphants avant de se diriger vers le Baphuon. Là on se pose pour 30 min de pause qui se transformeront en sieste improvisée. À notre réveil des dizaines de cars sont stationnés sur le parking. C’est le moment de partir! On traîne un peu dans les temples oubliés par les touristes de l’autre coté du parking, les Preah Pithu, le North Kleang et le Prasats Suor Prat. Cette fois on est vraiment seuls.

Pause déjeuner à 11h30 pour être en décalé et visite de Preah khan.On négocie notre déjeuner aux abords du temples avant d’explorer Preah Khan. Ce temple est très grand.

Vers 13h30, on commence à être bien fatigués mais on se motive à visiter Angkor Wat. De toute façon, ici il y a toujours du monde donc on ne pourra pas l’éviter. C’est vraiment très grand. Malheureusement la lumière du milieu de journée n’est pas la meilleure donc on y reviendra le dernier jour pour de plus belles photos. Il fait très chaud et on a fait environ 35km pour cette première journée on décide donc de rentrer.

Ce soir c’est le nouvel an, l’occasion de s’offrir un bon resto et pour une fois de ne pas manger de riz 😉 On passera ensuite la nouvel année dans « pub street » l’équivalent de la rue de la soif à Rennes. Les Cambodgiens étaient de sortie, l’ambiance était très bonne.

Jour 2: La grande boucle à vélo

Pour la deuxième journée et premier jour de l’année, on démarre cette nouvelle année par une bonne journée de vélo et de visite. C’est parti pour la grande boucle!

Ce matin pas de lever de soleil sur Angkor, on ne pouvait pas se lever assez tôt, nouvel an oblige. On a d’ailleurs fêté ça en se faisant bien plaisir autour d’un bon dîner italien avec au menu entrée, plat, dessert et vin! Fallait bien fêter ça et on s’est régalés!

On démarre donc notre journée avec un peu de retard sur le programme (7h15) car on avait bien lu qu’il nous fallait être tôt au temple de Ta Prohm, le célèbre temple de Tomb Raider. Celui-ci fait partie des temples les plus fréquentés il est donc toujours intéressant de pouvoir éviter nos

15 km de vélo depuis Siem Reap, de quoi se mettre en jambes pour la journée!

On arrive vers 8h et il y a déjà quelques tuktuks et les groupes vont arriver. On décide donc de partir dans le sens inverse ce qui nous laissera tranquille pour la visite. Ce temple est vraiment envahi par la végétation c’est impressionnant.

Vers 9h, on file au nord vers les temples de Ta Keo, le pont Spean Thmor et les petits temples Chau Say Tevoda et Thommanon. Ces temples sont moins fréquentés.

Ensuite, comme nous sommes en vélo et que notre GPS ne nous quitte plus (maps.me), on coupe par des petits chemins pour atteindre le temple de Ta Nei. En arrivant il n’y a qu’un seul tuktuk et quelques personnes en VTT comme nous. Le temple est vraiment en pleine nature et envahi par la végétation.

On suit un guide et là, à notre gauche sur un arbre il nous indique un beau serpent très venimeux. On sent que la nature est ici reine !

Vers midi, on repart direction  Neak Pean. Pour y accéder on passe par les petits chemin et nous sommes bien contents d’avoir nos VTT. Arrivés près du plan d’eau, on fait un pause noix de coco. Il commence à faire très chaud.

C’est un temple différent des autres car c’est en fait plutôt des sculptures autour d’un plan d’eau. Cela ne nous laissera pas un souvenir incroyable d’autant plus qu’il y avait pas mal de monde.

Vers 13h30 on arrive ensuite vers Ta Som, le temple avec la porte entourée par un arbre. A la sortie du temple, on commence à avoir vraiment faim du coup on négocie fermement notre plat de noodles à 2$ au lieu des 4$ demandés et on en profite pour faire une pause.

On terminera notre journée par les temples  East Mebon, le Pre Rup et le Banteay Kdei. Ces trois temples sont encore différents des autres mais on commence sérieusement à fatiguer 😉

Pour cette deuxième journée en vélo, il faut compter environ 45 km ce qui ajouté à la visite des temples est une bonne journée. Nous rentrerons à la guesthouse vers 17h.

3 ème journée: Coucher de soleil et Angkot Wat

Pour cette troisième journée, nous avions prévu au début de partir visiter les temples qui se trouvent beaucoup plus loin: le Bang Meala (70km de Siem Reap) et  Banteay Srei, surnommé la « Citadelle des femmes ».Ces deux temples ne sont pas accessibles en vélo car cela correspond à une boucle de presque 200km.

Pour y aller, il nous fallait trouver des personnes avec qui partager un tuktuk. N’ayant trouvé personne à notre guesthouse (ce n’était pas du tout convivial), on a décidé de passer une journée plus tranquille et d’aller simplement re-visiter Angkor Wat en fin d’après midi afin de prendre de belles photos.

Nous y avions été le premier jour, mais étant fatigués on avait pas franchement apprécié la visite et le monde n’avait pas aidé.

Cette fois-ci, nous voilà réconciliés avec l’emblème du pays. On y passe 1h30 à prendre des photos près du bassin avec le soleil couchant. La lumière est alors magnifique. On se promène dans le parc et on profite simplement du lieu. Il y a moins de monde à partir de 16h, nous ne serons cette fois-ci pas génés par la foule.

Bilan de ces trois jours à visiter les temples de Angkor

Pour résumer, nous avons adoré nos 3 jours à Angkor. Nous avons réussi à éviter la foule même en cette période très fréquentée et on a pu profiter de la beauté des lieux. Le vélo était idéal pour ça même si c’était épuisant avec la chaleur. Mais on recommande vraiment de le faire en vélo, cela laisse une totale liberté et la route est plate donc peu de difficultés.

Ces temples nous ont beaucoup impressionné. C’est vraiment un immanquable d’une visite au Cambodge; mais un conseil si vous voulez profiter de vos visites, levez-vous tôt ! C’est vraiment le seul moyen pour être un peu tranquille et donc profiter. De plus, il faut ruser un peu et ne pas faire le tour dans le même sens que tout le monde.

Siem Reap est une ville dans laquelle il y a des hôtels, de restaurants et des tuktuks qui vous sautent dessus toutes les 3 minutes. Sans regrets que nous partons après 4 jours sur place pour Battabamg, découvrir la vie des Cambodgiens et le Cambodge.

Infos pratiques pour visiter les temples de Angkor

  • Prix d’une location de vélo à la journée: VTT 2,5$ / Vélo de ville: 1$
  • Où dormir à Siem Reap: Nous avons testé deux hôtels différents. Le premier n’est pas à recommander (Koh ker hotel) car assez vieux et peu convivial mais le second était bien : Angkor Sweet Home – Prix 7$ la nuit. On nous a également recommandé le Garden village hôtel
  • Tuktuk à la journée: Entre 12 et 15$ pour la petite boucle et entre 18 et 20$ la grande boucle. Pour faire la boucle que nous souhaitions faire de 200 km, comptez entre 37 et 40$ la journée
  • Prix entrée aux temples: 20$ la journée ou 40$ le pass 3 jours valable sur une période de 7 jours. Il est possible d’acheter son billet la veille à partir de 17h
  • Faire son visa vietnamien à Siem Reap: 45$ disponible en 24h