Servicedenuages.fr

Nouvelle-Zélande – avis et conseils sur la nourriture

Les amateurs de cuisine ne sélectionneront sans doute pas la Nouvelle-Zélande comme destination pour y faire des découvertes culinaires. Le pays ne dispose en effet pas vraiment d’une identité culinaire comme ses pays voisins mais est plutôt un mix de plusieurs influences gastronomiques. Cependant, en partageant le quotidien de locaux, nous avons pu dénicher des recettes de cuisine très originales.

Après une semaine passée chez un loueur en AirBnb, nous avons fait le plein de lait, de beurre et de crème. Et pour les bretons que nous sommes, cela ne nous a pas fait de mal ! La cuisine traditionnelle d’une famille en Nouvelle-Zélande est très riche en matières grasses d’origine animale. La viande est tout comme chez nous au centre du repas. Chez ces fermiers, les congélateurs sont remplis de viande en tout genre : bœuf, porc, volaille. Lors d’une matinée, nous avons d’ailleurs appris à plumer et vider des poulets et à les préparer avant de pouvoir les congeler.

Le petit-déjeuner peut se rapprocher de ce que l’on trouve en Angleterre : porridge, muesli et parfois plats et soupes salées. Nous avions a notre disposition de nombreuses farines ainsi que des graines et un mini moulin à farine.

Walker nous a enseigné comment préparer notre propre pain. Qui l’eut cru que l’on apprendrait à faire du pain en Nouvelle-Zélande ? Le levain a été créé à partir de jus de pommes biologiques fermenté. Il fallait y penser !

A l’heure du déjeuner, chacun se prépare son repas et compose avec les ingrédients à disposition : œufs, légumes, yaourts et fromage maison, fruits. Pip a aussi l’habitude de préparer des scones ou des gaufres avec de la farine de maïs et de sarrasin.

Les dîners sont par contre très conviviaux et tout le monde met la main à la pâte pour les préparer. Le repas qui nous a le plus marqué est qui est apparemment traditionnel ici est appelé « Pigs in blankets », littéralement « les cochons dans leur drap ». Il s’agit de saucisses cuites au four dans beaucoup de graisse puis recouvertes d’une pâte composée d’oeufs, de farine et de lait. Autant vous dire que l’on dort bien après avoir englouti sa part !

Avec ces beaux ingrédients à disposition, nous n’avons pas pu nous empêcher de préparer une pile de crêpes qui a disparu bien trop vite !